Éric Sauvageau professeur yoga

Natif de Montréal, le docteur Sauvageau travaille dans notre région depuis 2009 en cabinet et également en milieu hospitalier.

Il reçoit son doctorat en médecine en 2005, à l’Université de Montréal et détient également un baccalauréat en pharmacie, obtenu en l’an 2000.

Et, pour ajouter une corde à son arc, il obtient sa certification du centre Yoga Sangha en 2015 afin de pouvoir devenir professeur de yoga. Pourquoi cet intérêt envers cette science vieille de plusieurs millénaires ?

Cette attirance pour le yoga commence tout doucement en 2014, à une époque où il vit une période de surmenage en tant que médecin. À cette période de sa vie, il en est à un point où le cynisme mine sa vie, et par conséquent, celle de son entourage. Il réalise qu’il n’est pas heureux et que quelque chose doit changer !

C’est dans ce processus de changement qu’il décide de réorienter sa pratique professionnelle et qu’il commence à s’intéresser à tout ce qui touche à la santé humaine globale, à commencer par le bonheur, afin de l’aider et de pouvoir mieux guider ses patients.

Il croit d’abord qu’il en était arrivé là parce qu’il ne faisait pas assez d’exercices physique. Il se met alors aux exercices intenses à la mode comme les entraînements militaires et les courses extrêmes. C’est après deux ans et plusieurs torticolis, entorses lombaires et douleurs aux genoux qu’il réalise qu’il ne fait que transposer la course folle de la vie dans ses activités physiques ! Son corps semble être au meilleur de sa forme, mais moralement, il est encore plus épuisé.

Parallèlement à cela, il découvre la « pleine conscience ». Un mode de vie qui consiste à prendre conscience de chacun de ses actes. Puis, il participe à un week-end d’introduction au yoga pour les professionnels de la santé où il apprend que le yoga est non seulement un bon moyen de soulager la douleur chronique et de réguler le stress, mais aussi une méthode scientifiquement reconnue pour aider à traiter l’anxiété et la dépression.

Finalement, il abandonne ses entraînements surhumains et décide de pratiquer le yoga, là où le défi est de vivre la détente dans l’effort et de prendre conscience que le véritable exercice réside « dans l’ici et maintenant ».

Un immense changement de mentalité à l’ère où les corps musclés, l’hyperperformance, le dépassement de ses limites et la compétition sont placés sur un piédestal.

Il apprécie tant l’approche du yoga qui valorise autant la détente que l’effort, dans un esprit d’équilibre, qu’il décide de l’enseigner afin de pouvoir partager cette philosophie si bénéfique pour le corps et le psychisme.

Le yoga est évidemment bon pour la santé, puisqu’il tonifie le physique, mais également le mental. Ce n’est donc pas seulement une forme de conditionnement physique pour rester beau et en bonne santé le plus longtemps possible, puisque tout cela n’est qu’un effet secondaire !

Pour lui « Le but du yoga est d’explorer ses propres limites physiques et mentales, d’aller au seuil de la douleur, sans jamais y entrer. On apprend ainsi à mieux se connaître »

Éric a joint l’école en 2015. Il a enseigné le yoga en 2015-2016, mais depuis le printemps 2017, il anime plutôt des ateliers d’introduction à la méditation pleine conscience. Son but est d’initier le plus de gens possible à devenir des « méditants » autonomes par la suite.

La médecine basée sur les données probantes supporte la méditation pour améliorer la relation que le patient a avec sa maladie. Le Dr Éric Sauvageau l’utilise donc comme outil supplémentaire pour la régulation du stress.

Veuillez consulter la section des ateliers pour connaître les prochaines dates de rencontre.