Ostéoporose et yoga = prudence

Si vous faites de l’ostéoporose ou de l’ostéopénie, la vigilance s’impose lors d’un choix de cours de yoga. 

(exemple d’une posture à éviter)

Selon Timothy McCall, M.D. et yoga thérapeute, le yoga peut être dangereux pour certaines personnes. Selon une dernière étude d’un an sur 350 personnes qui ont suivi des cours de yoga, on a découvert que 11 % des participants ont développé une nouvelle douleur et 21 % ont aggravé une blessure existante. Pour prévenir les blessures, il recommande d’éviter certaines erreurs lorsque vous choisissez un cours de yoga.

 

Il est important de choisir le bon cours selon son âge et ses capacités. Les blessures sont plus nombreuses dans les styles de cours plus rigoureux (Yoga de Gym, Power Yoga, Ashtanga et Vinyasa Flow) surtout si vous êtes âgés de 50 ans et plus, que vous n’êtes pas en forme ou que vous avez des maladies chroniques. Si vous êtes jeunes et en bonne condition physique, vous pouvez faire pratiquement n’importe quoi, mais dans le cas contraire, recherchez un cours plus adapté à votre âge et à vos capacités. En vieillissant, on devrait modifier notre pratique et non l’intensifier. N’oubliez surtout pas que le Hatha yoga classique avait été créé pour des gens en bonne condition physique.

 

Si vous êtes un débutant ou que vous avez une condition médicale chronique, évitez les postures qui représentent un risque élevé de blessures. Voici les postures à enrayer : posture sur la tête, la charrue, la chandelle, le lotus, chaturanga (push-up de yoga),  versions extrêmes de flexions avant, flexions arrière et torsions.

 

Si vous souffrez d’ostéoporose, vous devez éviter également la version classique de la salutation au soleil au sol, toute forme de redressement assis, toute posture où le dos est arrondi et certaines postures reliées à l’ouverture des hanches telles que le pigeon. Pour une pratique sécuritaire, optez pour un cours de yoga adapté, avec un professeur qui a fait une formation spécifique sur la condition. À l’école de yoga Shantaya, vous pouvez vous diriger vers le cours de yoga doux adapté ou le yoga douceur avec Chantal (professeur en yoga thérapeutique).

 

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?
Parfois surnommée la « voleuse silencieuse », l’ostéoporose est une maladie caractérisée par la perte de masse osseuse et par la fragilisation des tissus osseux, qui peuvent augmenter le risque de fracture. La détérioration des os peut se poursuivre pendant des années sans symptôme apparent,  jusqu’à ce qu’une fracture survienne. À ce moment, la maladie a déjà atteint un stade assez avancé et est plus difficile à traiter. Les fractures les plus courantes associées à l’ostéoporose sont celles des hanches, des vertèbres, des poignets et des épaules.

 

PRÉVALENCE
Presque tous les groupes d’âge sont sujets à l’ostéoporose, mais les personnes de 50 ans et plus sont les plus souvent touchées.

  • 2 millions de Canadiens et de Canadiennes souffrent d’ostéoporose
  • Au moins 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5 subiront une fracture causée par l’ostéoporose au cours de leur vie
  • Les fractures de fragilisation représentent 80 % des fractures chez les femmes ménopausées de plus de 50 ans
  • Les fractures dues à l’ostéoporose sont plus fréquentes que les infarctus, les accidents vasculaires cérébraux et les cancers du sein combinés

Source : https://osteoporosecanada.ca/ https://bottomlineinc.com/life/yoga/yoga-can-be-dangerous
Par Chantal Côté, professeur en yoga thérapeutique et directrice de l’école Shantaya